Transformation du grand Abidjan : Beugré Mambé veut faire du District, la cité du bon vivre

A l’horizon 2020, le District autonome d’Abidjan devrait se métamorphoser avec un paysage attractif, respectueux de l’environnement, des réseaux de transports efficaces, et la réduction de la pauvreté. Il devrait alors être un lieu d’excellence prisé par les investisseurs et les touristes. Tel est le vœu de Robert Beugré Mambé, Gouverneur du District autonome d’Abidjan. Invité, mardi, au Plateau, de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Côte d’Ivoire (CCIF-CI), il a partagé, en compagnie de ses collaborateurs, son ambition avec les nombreux opérateurs économiques.

Beugré Mambé se prononçait sur le thème «Émergence 2020 : quelle contribution pour le District autonome d’Abidjan, bilan et perspectives». Pauvreté, protection civile, logements sociaux, quartiers précaires, santé, loisirs, infrastructures, eau et routes sont autant de sujets que le gouverneur, par ailleurs ingénieur des Travaux publics, a abordés.

« Il y aura tout ce que vous voulez »

Beugré Mambré a annoncé un grand projet de construction d’une autoroute de 2X5 voies qui va «ceinturer» Abidjan, d’une distance de 80 km, dont le montant n’a pas été dévoilé. Celui-ci devrait contribuer à faire gagner du temps aux usagers et travailleurs, et rapprocher dans le même temps, la capitale des communes et villes environnantes afin de doper le tourisme, notamment à Jacqueville. Rien qu’à Abidjan, environ un million de personnes se déplacent quotidiennement. Aux abords de cette infrastructure, des centres de loisirs, des commerces, des écoles des industries. « Il y aura tout ce que vous voulez », promet le gouverneur, qui a invité les opérateurs économiques à adhérer à l’initiative. Estimant qu’à Abidjan, la capacité d’accueil des établissements sanitaires reste faible et coûteux. Loin de faire de la concurrence, il prévoit avec le privé, la construction d’un centre de radiologie à Treichville qui fonctionnera 24h/24, et qui aura des «prix en dessous de ceux du marché». Le terrain étant acquis, quatre offres sont déjà sur la table. Il s’agit de «mettre à l’aise les Ivoiriens».

A cela s’ajoute la construction d’un centre de cancérologie et l’achat d’un banaliseur pour broyer les déchets médicaux. L’équipement sera logé dans la même commune. Côté logement, ce sont trois mille habitats en vente directe qui vont sortir de terre sous peu, en plus de l’acquisition de 300 hectares à Port-Bouët prévus pour d’autres constructions. Dans son projet, Beugré Mambé voit loin. Il a annoncé la recherche de financements pour l’acquisition de maisons en location-vente, comme par le passé avec des taux d’intérêt très bas. Avant d’annoncer la réalisation, par des opérateurs privés, de trois centres aérés (10 hectares chacun), à Bingerville, Songon et Port-Bouët. «L’émergence voulue par le Président de la République impose des contraintes de développement», explique-t -il.

Implanter le District en France

«Nous sommes prêts à vous aider à aller à l’émergence», assure le Directeur Général de la CCIF-CI. Assurer une présence permanente du District autonome d’Abidjan dans l’hexagone, c’est l’autre grande ambition du Gouverneur. Comme une représentation diplomatique, il aura pour mission d’attirer davantage d’investisseurs à Abidjan et accroître ses liens avec les régions de la France afin de soutenir le District. «Nous allons ramasser tout pour Abidjan», annonce Beugré Mambé. «Quand un voyageur arrive, il doit se sentir chez lui», dit-il. Pour 2015, ce sont 52 milliards de FCFA que le District a engagés dans de grands projets (eau, école, routes, santé, etc.). Cet engagement va connaître une rallonge de 15 milliards de FCFA.

Source : Fraternité Matin n° 15150 du mercredi 10 juin 2015, p.14

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Transformation du grand Abidjan : Beugré Mambé veut faire du District, la cité du bon vivre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Gaz naturel en Côte d’Ivoire : Voici la stratégie du gouvernement pour réduire le déficit

Le gaz naturel se veut l'énergie de l'émergence, et la...

Fermer