Secteur des fruits et légumes : L’Espagne veut accroitre la coopération avec la Côte d’Ivoire

Secteur des fruits et légumes : L'Espagne veut accroitre la coopération avec la Côte d'Ivoire

En visite le 3 mars au terminal fruitier, au Plateau, où est basée Eolis-CI, filiale du groupe Compagnie fruitière, l’Ambassadeur d’Espagne en Côte d’Ivoire, Luis Prados, a rappelé l’engagement de son pays à renforcer davantage la coopération économique et commerciale à tous les niveaux avec la partie ivoirienne ; et plus particulièrement dans le domaine des fruits et légumes.

 Eolis-CI est une entreprise spécialisée dans la manutention, le transport terrestre, la consignation, l’import-export des produits agroalimentaires notamment la banane, la mangue, l’ananas, etc.

Cette entreprise qui dispose dans le pays, en dehors de la zone portuaire, d’une importante chaîne de froid pour la conservation appropriée de ses produits, exporte vers l’Europe annuellement autour de 250.000 tonnes de produits principalement fruitiers.

« Des compagnies espagnoles s’intéressent de plus en plus au marché ivoirien pour l’exportation des fruits », explique le diplomate.

 Au cours de la visite guidée par Jean-Marc Yacé, Directeur Général de Eolis-CI, l’Ambassadeur a estimé qu’il est nécessaire «de promouvoir les liens économiques» entre les deux pays et à tous les niveaux, au-delà des fruits et légumes.  Le Directeur Général Yacé a insisté sur le fait que «les échanges doivent augmenter» dans l’intérêt des deux partes en raison de leurs potentialités économiques.

 La Côte d’Ivoire et l’Espagne qui entretiennent d’excellentes relations, sont liées par une coopération vieille aujourd’hui de 53 ans. Malheureusement, le niveau des échanges commerciaux « ne reflète pas leurs immenses potentialités économiques », déplorait Mabri Toikeusse, en octobre 2016, alors qu’il était Ministre des Affaires Étrangères, à l’occasion de la fête nationale de l’Espagne.

 Appelant, ainsi, à la mise en place d’un cadre permanent de travail et d’échanges qui pourrait inspirer de grandes commissions mixtes et d’un instrument de suivi et d’évaluation entre la Côte d’Ivoire et le royaume d’Espagne.

 

Source : Fraternité Matin

Mots-Clés

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Secteur des fruits et légumes : L’Espagne veut accroitre la coopération avec la Côte d’Ivoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
La Côte d’Ivoire est une ‘’vitrine » et une ‘’porte d’entrée » en Afrique (PDG Afreximbank)

La Côte d’Ivoire est une ‘’vitrine’’ et une ‘’porte d’entrée’’...

Fermer