Production vivrière et sécurité alimentaire (PAPV-SA) : Tout le financement acquis selon Irié Lou Colette

«Concernant le Programme d’Appui à la Production Vivrière et à la Sécurité Alimentaire (PAPV-SA), tout le financement est bouclé. C’est une bonne nouvelle», s’est félicitée, mercredi à Cocody, Irié Lou Colette, la Présidente de la Fédération Nationale des Sociétés Coopératives de Vivriers de Côte d’Ivoire (FENASCOVICI) au siège de l’institution qu’elle dirige. «Nos partenaires vont tout financer. Après des études très poussées, le montant du PAPV-SA, de 150 milliards de FCFA, a été réévalué à 200 milliards de FCFA», explique la Présidente.

Dans une note communiquée à la presse, dès la mi-août, le partenaire financier italien, Ajrica Building CI SA effectuera une visite de travail en Côte d’Ivoire. Elle rencontrera les autorités locales, des représentants de coopératives, des propriétaires terriens, des villageois et des entreprises impliquées dans le PAPV-SA soutenu également par le groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD). La pose de la première pierre du PAPV-SA a eu lieu en juin dernier, à Attinguié (non loin d’Abidjan).

Le projet devrait permettre de disposer d’une plateforme dans laquelle des espaces seront aménagés et dotés d’équipements modernes, répondant aux normes sanitaires et environnementales pour servir à la collecte, au groupage et à la commercialisation des produits vivriers. Intervient dans un contexte marqué par la pénurie de certaines denrées alimentaires, le projet vise, à terme, à garantir l’autosuffisance alimentaire et à réduire dans le même temps la pauvreté en milieu rural. Il prévoit également la construction de plusieurs unités de transformation de manioc, riz paddy, maïs, mangues, tomate …), en plus d’un parc logistique.

Plusieurs autres plateformes seront disponibles dans les 31 régions du pays pour ravitailler la plateforme d’Attinguié. Dans ce projet, explique Irié Lou Colette, «nous avons besoin de l’État à tous les niveaux. Notre vœu est qu’il accompagne notre partenaire afin que tout se passe bien», a-t-elle plaidé.

 

Source : Fraternité Matin

Mots-Clés

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Production vivrière et sécurité alimentaire (PAPV-SA) : Tout le financement acquis selon Irié Lou Colette”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Etat d’avancement de l’opération d’importation de 300 000 tonnes de ciment suite à la hausse du prix du ciment liée à la pénurie de ce matériau

Le comité de suivi et d’évaluation de l’impact des importations...

Fermer