L’eau fuit les hauteurs

L’eau ne discute pas des conditions du relief. Elle s’y adapte tout en restant fidèle à sa nature. Dût-elle se faire vapeur ou glace, sa molécule reste constante : deux atomes d’hydrogènes encadrent un atome d’oxygène.

Référence

L’histoire chinoise relate comment un royaume faible allié à un autre royaume faible qui l’appelait à la rescousse devant l’attaque d’un royaume puissant, ne se risqua pas à combattre cette armée au faîte de son offensive. Après avoir temporisé, il frappa sa base, à savoir sa capitale dont elle tirait sa force. Alors que fort de ses moyens supérieurs, le puissant avait l’initiative, il s’en trouve brusquement privé et contraint de réagir dans un scénario où il n’a plus la main. Hâté par le temps, sa retraite emprunte la voie la plus rapide, soit la plus prévisible et la plus vulnérable. Affaibli par cette marche forcée, il parvient à quelques encablures de sa cité quand il tombe dans une embuscade où il périt corps et bien. Par son astuce et son intelligence, le petit l’a emporté sur le gros.

Commentaires

Il est téméraire et vain de s’attaquer de front à un parti déterminé et puissant. Somptueuse imbécilité, cette forme d’héroïsme suicidaire fonctionne que dans les films. Au mieux elle conforte, à très court terme, l’ego dans l’illusion d’un bon droit, qui le conduit à la tombe. Dans la vision chinoise, le yin ne va pas sans le yang. Dès lors qu’une force (yang) s’exprime quelque part, en écho yin est manifeste ailleurs. Concentration (hauteur) et dispersion (creux) vont de concert. Il est stratégique d’en identifier les places respectives et la nature de la liaison tissée entre ces opposés complémentaires.

Applications ?

Se dérober, tirer en touche face aux exigences et arguments présentés par un parti dominant, mais affecter ce qui en fonde la puissance, par définition plus malléable. En termes d’images, cela consiste, d’une part à se soustraire à la convocation tactique et locale yang, visible et explicite, là où la force adverse s’exprime, et d’autre part d’agir dans une profondeur stratégique globale, yin soit peu visible et moins défendue. Comme souvent dans les ruses et stratagèmes, c’est en redistribuant les cartes qu’une manœuvre stratégique prend le pas sur un dictat tactique, et les applications sont innombrables…

La victoire se construit en se réglant sur les mouvements de l’ennemi. Sun Tzu.

source : pmfayard

Mots-Clés

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “L’eau fuit les hauteurs”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Banque mondiale-FMI : Les réunions du printemps fixées du 15 au 17 avril

Les autorités gouvernementales chargées des questions économiques et financières, des...

Fermer