Le ministre de l’Agriculture inaugure une unité de séchage de mangue à Korhogo

Le ministre de l’Agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a procédé samedi à l’inauguration d’une unité de séchage de mangue au sein de la coopérative Gninnangnon de Korhogo. Cette unité permettra de produire la mangue séchée afin de réduire les pertes post-récolte et d’améliorer le revenu des producteurs.

Son implantation s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote initié par le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (FIRCA), en accord avec le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP), financé par la Banque mondiale.

L’objectif de la cérémonie d’inauguration était de remettre officiellement l’unité de production, de lancer le démarrage de la production de mangue séchée dans la coopérative, de susciter des initiatives privées pour la création d’unités de transformation artisanale, semi-industrielle et industrielle de la mangue fraîche en différents sous-produits et de communiquer sur les actions du ministre de l’Agriculture.

Selon le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly, cette unité, d’un coût d’investissement de près 25 millions FCFA, permettra d’avoir en moyenne 50 emplois directs. Aussi, ce projet pilote devrait-il montrer la capacité de rentabilité et d’amélioration du revenu des producteurs. « Dès que ce projet sera rentable, ce projet va se multiplier par 10 ou par 100 dans sur les régions productrices de mangue, pour créer de la richesse et plus d’emplois », a assuré le patron du secteur agricole ivoirien.

Le directeur exécutif du FIRCA, Dr Angniman Ackah Pierre, au nom du président du conseil d’administration, a fait savoir que la quantité de mangue produite en Côte d’Ivoire est très importante avec environ 18 0000 tonnes dont seulement 10% est exporté.

Il a souligné que la commercialisation de la mangue non exportée est une préoccupation pour le FIRCA, raison pour laquelle cette structure, avec l’appui technique de l’ANADER, a restructuré six coopératives de mangue et initié en janvier, le projet pilote de trois séchoirs de la mangue installés à Korhogo, à Ferkessédougou et à Boundiali. Ces deux autres localités ont bénéficié également d’une cérémonie d’inauguration de leur unité de séchage de mangue, précise-t-on.

Ces unités ont été acquises chez une entreprise sud-africaine en 2014. Une équipe de techniciens venus d’Afrique du Sud a séjourné en Côte d’Ivoire pour les faire fonctionner, a précisé le directeur exécutif du FIRCA.

Quant au président de la coopérative Gninnangnon, Mamadou Coulibaly, il a indiqué que cette unité installée à Korhogo est une opportunité pour la région car elle va contribuer à réduire la pauvreté et le chômage. Pour lui, avec la transformation de la mangue, sa coopérative est sûre d’atteindre l’émergence avant 2020. D’autant plus que, a-t-il observé, les produits phytosanitaires offerts par le gouvernement aux producteurs de mangue pour traiter les vergers sont de bonne qualité.

En guise de doléances, il a demandé un fonds de roulement pour assurer leur charge avant le paiement des premières livraisons de mangue séchée, l’acquisition de deux tricycles grand gabarit, 1000 casiers de récolte et de conservation de la mangue et un ordinateur.  La Côte d’Ivoire est le troisième pays exportateur de mangue sur le marché européen après le Brésil et le Pérou.

source : abidjan.net

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Le ministre de l’Agriculture inaugure une unité de séchage de mangue à Korhogo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
BAD, Ecobank : un 1er septembre 100 % nigérian

Akinwumi Adesina et Ade Ayeyemi sont investis aujourd'hui à la...

Fermer