Le développement durable n’est pas qu’une question d’environnement

Le développement durable est depuis longtemps assimilé à l’environnement et l’économie. En effet, les urgences et les enjeux environnementaux actuels font que l’aspect environnemental de la RSE est une priorité pour les entreprises.
Et qu’en est-il de son volet social ?

Rappel : la RSE, qu’est-ce que c’est ?
La responsabilité sociétale (ou sociale) des entreprises (RSE) signifie qu’une entreprise est tenue de prendre en compte ses impacts environnementaux et sociaux dans sa quête de rentabilité et de croissance. Elle doit donc être à l’écoute des attentes et des besoins de ses salariés, actionnaires, clients, fournisseurs, mais aussi de ceux de la société civile.

Un engagement sociétal en interne comme en externe
Si l’engagement sociétal de l’entreprise implique de prime abord une dimension sociale tournée vers les besoins et le bien-être de ses salariés, il ne se réduit pas à cela. En effet, le volet social de la RSE comporte également une dimension citoyenne, plus méconnue, qui suppose la prise en compte des besoins de la société civile, en contribuant par exemple à lutte contre l’exclusion, les inégalités ou la pauvreté…

La solution du mécénat
Pour répondre à cette dimension citoyenne, le mécénat a de nombreux atouts qui vous permettent de contribuer au bien-être de la société civile.
Facile à mettre en place, une opération de mécénat vous permettra de montrer que votre entreprise assume sa responsabilité citoyenne et un certain nombre de valeurs humaines.
Le mécénat peut s’adapter à vos moyens financiers puisque vous soutenez les causes qui vous semblent justes à hauteur d’un montant que vous déterminez vous-même. Il profite également d’avantages fiscaux qui le rendent plus accessible.Enfin, quand il met en œuvre des actions qui soutiennent des causes ancrées dans le territoire d’implantation de votre entreprise, le mécénat favorise son implantation dans le tissu local.
En plus d’aider la société, votre entreprise tirera profit de ses actions et valorisera son image tout en améliorant son environnement.

N’oublions pas non plus le volet économique ( Ajouté par l’Equipe ILEADS)

En effet le Développement durable repose sur trois piliers (environnement, social et surtout économique ).

Il s’agit de concilier la viabilité d’un projet, d’une organisation (performance économique) avec les deux autres  principes éthiques, tels que la protection de l’environnement et la préservation du lien social. Selon ce système, le prix des biens et services doit refléter le coût environnemental et social de l’ensemble de leur cycle de vie, c’est-à-dire de l’extraction des ressources à la valorisation, en tenant compte de la fabrication, de la distribution et de l’utilisation.

Les enjeux d’une économie responsable sont nombreux, souvent liés à l’un des deux autres piliers du développement durable, l’environnement et le social, voir aux deux. Voici quelques pistes identifiées :

  • Développer des pratiques commerciales innovantes et éthiques pour mieux répartir les bénéfices et les richesses. Ex : le commerce équitable, le microcrédit, le micro-don
  • Répartir les richesses et les bénéfices de façon plus juste
  • Intégrer le coût social et environnemental dans le prix des produits
  • Chercher à développer le tissu économique local
 Faire appel à des méthodes alternatives :
  • Economie circulaire : réduire, récupérer, recycler, réparer au lieu de produire
  • Economie de la fonctionnalité : payer pour un service ou pour l’usage d’un bien au lieu du bien lui-même. Ex : auto-partage, habitat collectif, location de pneu aux kilomètres parcourus, vente de l’usage des photocopieurs et de leurs services…
  • Consommation collaborative ou économie du partage, dont le principe repose sur la mutualisation des ressources (compétences, temps, argent, biens) à travers de nouvelles formes d’échanges entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching …)

 

Source : Green Countries

Mots-Clés

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Le développement durable n’est pas qu’une question d’environnement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Comment mettre l’esprit entrepreneurial au service des grands groupes

Pour gagner en agilité, les grands groupes ont tout intérêt...

Fermer