La Côte d’Ivoire devient premier producteur mondial de l’anacarde avec 700 000 tonnes (Officiel)

La production de l’anacarde ou noix de cajou de la Côte d’Ivoire a atteint cette année plus de 700 000 tonnes, hissant le pays au rang de premier producteur mondial de cette spéculation, a appris APA, jeudi, de source officielle à Korhogo, la métropole de l’extrême nord ivoirien située à plus de 630 km d’Abidjan.

« La production de l’anacarde a atteint plus de 700 000 tonnes cette année. Avec ces 700 000 tonnes la Côte d’Ivoire est passée premier producteur mondial de l’anacarde », a déclaré le ministre ivoirien de l’agriculture, Mamadou Sangafowa Coulibaly, lors de la deuxième Journée nationale de récompenses des acteurs des filières coton et anacarde.

Cette performance qui permet à la Côte d’Ivoire de détrôner l’Inde, est le « fruit » de la réforme institutionnelle et opérationnelle lancée, il y a deux ans par le gouvernement sous l’impulsion du Président Alassane Ouattara, a ajouté M. Coulibaly. Sur les 700 000 tonnes de production, a regretté le Directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde Malamine Sanogo, « seulement 45 000 tonnes ont été transformées localement ».

A ce propos, le ministre de l’agriculture a annoncé que le pays « envisage de mettre en place un programme accéléré de la transformation de la noix de cajou à travers la mise en place des unités de transformation dans chaque grande région productrice ». « Aujourd’hui, tout le monde reconnaît qu’il y a eu une amélioration du niveau de vie des producteurs grâce aux effets de la réforme», s’est félicité Malamine Sanogo, soulignant que « cette réforme se déroule progressivement ».

S’agissant du coton, la production de la Côte d’Ivoire a atteint 450 000 tonnes, mais le pays demeure le 3è pays africain producteur. « Le Président de la République veut qu’on passe premier producteur africain en deux campagnes », a lancé le ministre Coulibaly en direction des producteurs, exhortant ces derniers à redoubler d’ardeur.

Ce sont au total, trente-quatre lauréats qui ont étés récompensés parmi plus de 10.000 producteurs. Il s’agit au niveau de la filière anacarde, du meilleur producteur, du meilleur acheteur individuel, de la meilleure société coopérative, de la meilleure société commerciale, de la meilleure femme acheteur et de la meilleure société coopérative exportatrice.

Pour la filière coton, les meilleurs producteurs des sociétés cotonnières que sont Ivoire Coton, la Compagnie ivoirienne de coton (COIC), la Société industrielle cotonnière des savanes (SICOSA), la Société d’exploitation cotonnière de Ouangolo (SECO) et la Compagnie ivoirienne pour le développement des textiles (CIDT) ont été récompensés. Les lauréats ont reçu chacun notamment un diplôme, une enveloppe et une moto tricycle.

Ces récompenses de l’excellence, visent à encourager les producteurs et acheteurs de ces produits qui font l’effort de suivre les bonnes pratiques de production et de commercialisation afin de les encourager, tout en motivant les autres à rechercher eux-aussi la qualité.

source : APA

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “La Côte d’Ivoire devient premier producteur mondial de l’anacarde avec 700 000 tonnes (Officiel)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Bilan du secteur minier au titre de l’année 2015 et Perspectives.

Bilan Le bilan du secteur minier au titre de l’année...

Fermer