Innovation du secteur artisanal : Anzoumana MOUTAYÉ engage une vaste concertation

Agenda chargé pour le tout nouveau ministre de l’Entreprenariat National ; de la Promotion des PME et de l’Artisanat. Depuis vendredi 5 juin, Anzoumana Moutayé a entrepris une série d’échanges avec toutes les structures sous tutelle, dont les Directions Centrales, les Présidents des structures, les Responsables des faitières et les Présidents des groupements d’artisans. Objectif : recueillir les préoccupations de ces derniers et leur parler de la vision de la nouvelle équipe ministérielle. Toute chose qui devra permettre au Ministère d’élaborer son plan d’action de redynamisation du secteur de l’artisanat et de la promotion de l’entrepreunariat national.

Hier, dans les locaux du Fonds d’Appui à la Promotion de l’Artisanat (FAPA) aux Vallons, le ministre a échangé avec trois groupements d’artisans. Dont l’Association du Village Artisanal de Grand-Bassam (AVAB), la Coopérative du Centre Artisanal de la Ville d’Abidjan (COCAVA) et l’Union des GVC d’Artisans du Nord (UGAN). Au terme de la présentation de leurs différentes structures et de leurs doléances, le ministre Anzoumana Moutayé a dit avoir pris bonne note de leurs préoccupations. Non sans leur décliner la mission que lui a confiée le Président Alassane Ouattara en lui attribuant ce portefeuille. «Je tenais à vous dire merci de vous être déplacés. Je constate que certains d’entre vous ont des problèmes et ils sont de plusieurs ordres. Ma mission est de promouvoir vos activités», a-t-il rassuré. Avant de dire à ses hôtes que son premier objectif est d’apporter une innovation dans leurs activités. Ce qui apportera, dit-il, une plus value à leurs œuvres. «Nous sommes venus donner une marque à votre métier, mais il faudra accepter d’innover», a dit le ministre. Mais avant d’échanger à bâtons rompus avec ces groupements d’artisans, le ministre a rencontré, la veille, dans les mêmes locaux, leurs différentes faitières, dont la Fédération Nationale des Artisans Professionnels de Côte d’Ivoire (FENAP-CI), la Fédération des Artisans de Côte d’Ivoire (FEDACI) et la Fédération Nationale des Ferrailleurs de Côte d’Ivoire (FENAFERCI).

Après avoir écouté leurs préoccupations qui tournent autour de : la restructuration de la Chambre de Métiers, l’institution d’un mécanisme de financement du secteur artisanal, l’élaboration d’une fiscalité adaptée au secteur (…), le patron de l’artisanat a rassuré que les dispositions seront prises pour trouver une réponse à ces difficultés. Pour lui, une concertation est nécessaire avant toute action de son département. Il a, toutefois, encouragé chacune des structures à procéder à une innovation, à mettre l’accent sur la qualité et la quantité de leurs produits pour les rendre plus compétitifs sur les marchés nationaux et internationaux. Cette série de rencontres du ministre Anzoumana Moutayé devrait se poursuivre jusqu’au lundi 15, avec les Présidents des organisations des PME, cela avant les Directeurs Généraux des structures sous tutelle (INIE et FIDEN).

Source : L’Expression n° 1738 du jeudi 11 juin 2015, p.7

 

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Innovation du secteur artisanal : Anzoumana MOUTAYÉ engage une vaste concertation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Santé : Mme Goudou Coffie choisie comme PCA d’une structure caritative de Bill Gates

Au cours de la 65ème session du Comité Régional de...

Fermer