Etat de la gouvernance en Côte d’Ivoire : L’IGE et la Chambre des Comptes présentent leurs rapports au Président de la République

L’obligation de rendre compte est en passe d’être une réalité en Côte d’Ivoire. Ce mercredi, l’Inspection Générale d’Etat (IGE) et de la Chambre des Comptes de la Cour Suprême, deux institutions qui veillent à la bonne gestion des deniers publics, ont remis leurs rapports respectifs au Chef de l’État, au Palais Présidentiel, à Abidjan-Plateau. Recevant celui de l’IGE des mains de son premier responsable, Niamien N’Goran, M. Alassane Ouattara s’est réjoui des nombreuses missions conduites au cours de l’année 2014. 84 missions, dont 38 au titre des saisines ont permis, selon le rapport, de constater «une méconnaissance et une mauvaise application des textes et des règles ; l’obsolescence de certains textes ; les difficultés de recouvrement, mais également de coordination des structures de contrôle ; le manque de moyens».

Le Président de la République a fait savoir que ce document sera examiné avec «beaucoup d’attention», après avoir réaffirmé son attachement à la «modernisation des méthodes de gestion du gouvernement». Le Chef de l’Etat s’est même dit disponible pour «revoir les textes pour les rendre plus conformes à nos ambitions».

Le deuxième rapport reçu par l’ancien Directeur Général Adjoint du Fonds Monétaire International (FMI) a concerné les exercices budgétaires de la Chambre des Comptes de la Cour Suprême, couvrant les périodes de 2010 à 2013. Selon Diomandé Kanvaly, le Président de cette Chambre, le rapport général révèle «que la gestion du Budget par le gouvernement était satisfaisante». M. Diomandé a assuré avoir conduit ses missions en toute indépendance.

Après avoir félicité les membres de cette Chambre qui doit être bientôt remplacée par la Cour des Comptes, le Chef de l’Etat s’est félicité que ce rapport qui couvre quatre années, après le précédent document qui a pris en compte la période allant de 1998 à 2009. «C’est est un progrès remarquable d’autant que le retard accumulé est désormais rattrapé», s’est félicité M. Ouattara, non sans souhaiter que les prochains rapports soient produits dans les délais, c’est-à-dire chaque année. Cette dernière cérémonie a vu la présence du Président de la Cour Suprême, René-François Aphing­-Kouassi et celui de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, Seydou Elimane Diarra. M. Ouattara a salué ces structures de contrôle pour des initiatives heureuses qui ont été prises en vue de l’établissement d’une plate­forme de collaboration».

Source : Nord-Sud Quotidien

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Etat de la gouvernance en Côte d’Ivoire : L’IGE et la Chambre des Comptes présentent leurs rapports au Président de la République”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Forum économique mondial de Davos : Une Commission mixte Ivoiro-Tunisienne annoncée à Abidjan

La coopération bilatérale Ivoiro-Tunisienne connaîtra une dynamisation avec la réactivation...

Fermer