Environnement des affaires : Le gouvernement annonce un taux de pression fiscale de 16,4%

Les relations entre le secteur privé ivoirien et le gouvernement, notamment l’administration fiscale ne sont pas au beau fixe. La raison : de nombreuses divergences sur l’annexe fiscale 2016 et plus généralement, sur les réformes fiscales à mettre en œuvre dans le pays. Le secteur privé dénonçant notamment des dispositions fiscales prises de façon unilatérale par le gouvernement, alors même qu’un projet de réforme fiscal remis au Premier ministre, peine à être appliquer, selon Jean ­Kacou Diagou, Président du patronat ivoirien.

Devant la presse, le 21 janvier dernier au Plateau, le ministre en charge du Budget, Abdourahmane Cissé est revenu sur cette question. Pour lui, les dispositions fiscales consensuelles décidées avec les opérateurs économiques, ont commencé à être mises en œuvre depuis 2015. Ainsi, 8 mesures ont été prises en compte dans l’annexe fiscale 2015, quand 6 autres dispositions de ce projet de réforme sont incluses dans l’annexe fiscales 2016, a révélé Abdourahmane Cissé.

Concernant la collaboration du gouvernement avec le secteur privé, le ministre a indiqué que des rencontres trimestrielles seront dorénavant organisées avec le patronat (la première rencontre aura lieu en mars 2016), pour harmoniser leurs points de vue sur les questions fiscales. Par ailleurs, il a laissé entendre que plusieurs impôts, notamment l’Impôt Général sur le Revenu (IGR) seront simplifiés, ainsi que la liste des impôts qui sera réduite à moins de 24 impôts aujourd’hui en vigueur dans le pays.

En plus, il est prévu un élargissement de l’assiette fiscale pour favoriser une baisse de la pression fiscale, actuellement établie à 16,4%. Des impôts déterminants pour la mobilisation des ressources du Budget 2016 de l’Etat ivoirien d’une valeur de 5.813,3 milliards de FCFA. Lequel budget est composé de 3002,7 milliards de FCFA de recette fiscales (51,7% du budget), 1.191,6 milliards de titres et émissions (20,5 %), et 978,9 de ressources extérieures, soit 16,8 % du budget.

Source : Le Journal de l’Economie

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Environnement des affaires : Le gouvernement annonce un taux de pression fiscale de 16,4%”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Côte d’Ivoire : le grec Metka se positionne pour la centrale de Songon

Le groupe grec Metal Constructions of Greece (Metka) a, d'après...

Fermer