ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES : LA CÔTE D’IVOIRE VEUT PROGRESSER AU « DOING BUSINESS 2016 »

Gagner de nouvelles places dans le prochain classement Doing Business, telle est l’ambition affichée du gouvernement ivoirien. Pour se maintenir dans le top 10 des pays les plus réformateurs et gagner une ou deux places, la Côte d’lvoire doit aller au-delà de ce qu’elle a entrepris pour occuper le 147ème rang en 2015. En effet, les réformes portant sur la création d’entreprise, le transfert de propriété, l’obtention de prêts (accès à l’information sur le crédit) et la protection des investisseurs minoritaires, ont joué en faveur de la Côte d’Ivoire dans le classernent précédent.

Pour 2016, le défi demeure la dématérialisation de la plupart des actes se rattachant à l’environnement des affaires. Il s’agit entre antres, des indicateurs «création d’entreprise», «octroi du permis de construire», «paiement des taxes et impôts», «transfert de propriété», «raccordement à l’électricité», «exécution des contrats» et «règlement de l’insolvabilité» qui font déjà l’objet d’un cadrage opérationnel. Pour la mise en œuvre dans le délai des réformes, le Conseil des ministres du 11 mars dernier a autorisé un financement complémentaire de 3,73 milliards de FCFA pour ces réformes.

Source : Le Journal de l’Economie n° 302 du lundi 16 au dimanche 22 mars 2015, p.3

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES : LA CÔTE D’IVOIRE VEUT PROGRESSER AU « DOING BUSINESS 2016 »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Kablan Duncan, lors d’une visite à la douane : «Les actes de corruption et de fraude n’ont pas leur place dans la vision du Président Ouattara»

M. Daniel Kablan Duncan, Premier ministre de Côte d'Ivoire a...

Fermer