Dorcas MANOU LASME, Responsable Régionale des Ressources Humaines : « On a droit aux mêmes opportunités et droits dans tous les domaines ».

Responsable Régionale des Ressources Humaines à la Banque Mondiale, Madame Dorcas MANOU LASME revient sur son parcours pour carnetdadresses.info.

 

  1. Quel est votre parcours, comment êtes-vous arrivée à ce poste ?

Je suis titulaire d’une maîtrise de sciences de gestion de l’Université Cheick Anta Diop de Dakar et d’un MBA de l’Université de Galles au Royaume-Uni. Je suis également Coach Professionnelle, affiliée à la Fédération Américaine et Internationale des Coachs.



Après 13 années passées à divers postes de responsabilité au sein de multinationales en Angleterre et en Côte d’Ivoire, et Directrice d’un cabinet de Consultance en ressources Humaines exerçant dans la région Ouest Africaine, j’ai été recrutée au poste de Responsable Régional des Ressources Humaines à la Banque Mondiale pour certains pays de l’Afrique de l’ouest, de l’Afrique Centrale, de l’Afrique Australe et des îles.

 

  1. Quelles sont les compétences professionnelles et les qualités qu’il faut avoir pour pratiquer ce métier ? Y a-t-il une voie royale ? (Formation) – Perspectives d’évolution?

 

Un Bac+4 en ressources humaines ou en administration d’entreprises est la voie principale pour exercer ce métier. Mais il est important d’ajouter que dans le monde du travail actuel hyper compétitif, un diplôme suffirait peut-être à avoir un poste dans une structure, mais si l’objectif est de haut niveau, dans une entreprise de renom, le diplôme simplement ne suffit pas.



Il faut bien au-delà du diplôme avoir une formation solide qui permette l’acquisition de compétences clés et un savoir-faire tout de suite transférable pour une atteinte de résultats concrets. Par conséquent, la qualité de l’école et de l’université compte ainsi que la qualité de la formation.



De plus, une certification dans un domaine de spécialité relatif aux ressources humaines permet d’acquérir des compétences supplémentaires qui contribueraient a se distinguer.

 

  1. En quoi consiste votre métier aujourd’hui ? (description des missions)

Je suis en ce moment Responsable Régional des Ressources Humaines à la Banque Mondiale pour certains pays de l’Afrique de l’ouest, de l’Afrique Centrale, de l’Afrique Australe et des iles.



En cette qualité, je coordonne et facilite les projets, décisions, et activités liées aux ressources humaines au sein de 12 pays du groupe de la banque Mondiale en Afrique.



Je travaille étroitement avec une vingtaine de directeurs et représentants résidents des opérations régionales en Afrique, et des unités techniques au siège, en faisant office de conseil et guide en matière de politique des ressources humaines, dans les domaines du recrutement et de l’acquisition de talent, de la gestion de performance, du développement des ressources humaines, de la gestion de talent, de la mobilité interne et de la rémunération.



Enfin, je fais office de liaison entre le siège et les bureaux régionaux pour tout projet, reforme ou question relative aux ressources humaines.

 

  1. Quelle est la situation dans l’exercice de vos fonctions actuelles qui vous a marqué?

Les reformes récentes dans le domaine des ressources humaines au sein du groupe de la Banque Mondiale ont été une expérience très enrichissante.

 

5. Dans l’exercice de votre fonction, estimez-vous subir des inégalités liées au genre ? Des exemples ?

Non absolument pas. Le groupe de la Banque Mondiale est une institution au sein de laquelle le genre est valorisé et a des opportunités égales.

6. Que pensez-vous de la représentativité des femmes en comité de direction?

Les femmes sont assez bien représentées dans les comités de direction des différentes vice-présidences régionales.

     7. Un conseil à l’endroit des jeunes Femmes en Côte d’Ivoire et des Hommes relativement à leur regard sur la femme en Côte d’Ivoire.

Pour l’une ou l’autre de ces catégories, il est d’abord important d’avoir du respect et de la considération pour l’autre et savoir que quelque soit le genre, on a droit aux mêmes opportunités et droits dans tous les domaines, fussent-ils éducation, professionnel, etc….



Ensuite il faudrait que chacun à son poste de responsabilité, contribue à la mise en place d’actions concrètes afin de donner les mêmes opportunités aux femmes et aux hommes.

Question subsidiaire : Qui aimeriez-vous lire pour la prochaine interview ? Quel est votre modèle ?

Hilary Clinton est une dame que j’admire tant que le point personnel et professionnel.

 

source : carnetdadresses.info

Mots-Clés

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Dorcas MANOU LASME, Responsable Régionale des Ressources Humaines : « On a droit aux mêmes opportunités et droits dans tous les domaines ».”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Emploi Jeunes dans l’agri-business : le Programme Enable Youth de la BAD présenté en Côte d’Ivoire.

Le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi...

Fermer