Direction Générale des Impôts : le paiement des impôts se fait désormais en ligne

C’est effectif ! Il est possible de déclarer ses impôts via le net. Le 12 avril 2017, a eu lieu à la Primature, le lancement officiel du projet « e-impot ». Le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’État, Abdourahmane Cissé a expliqué d’entrée que la déclaration et le paiement des impôts en ligne font partie de l’ambition du Gouvernement de moderniser et de simplifier le système déclaratif en Côte d’Ivoire. Selon Monsieur Cissé, il y a seulement quelques mois, le contribuable-client était obligé d’effectuer de nombreuses procédures pour déclarer et payer ses impôts. « Désormais, le portail e-impot constitue une alternative qui met progressivement fin à cette situation. Cette innovation s’inscrit également dans la vision des plus hautes autorités de moderniser l’administration publique et d’œuvrer à améliorer le climat des affaires. », a-t-il informé. Avant de saluer la synergie cohérente d’actions planifiées entre le Cabinet du Ministère du Budget et du Portefeuille de l’État et la Direction générale des impôts qui a permis la conduite du projet.
Monsieur le Ministre a rappelé qu’en janvier 2016, le formulaire unique de déclaration des impôts a été rendu opérationnel avec une pleine utilisation à partir de mai 2016. Dès le 23 janvier 2017, les premières télé-déclarations et télépaiements ont été enregistrés sur le portail e-impot. « Le projet e-impot va connaître dès cette année 2017, une nouvelle phase avec pour objectif de généraliser à l’ensemble des contribuables, la déclaration et le paiement des impôts en ligne. Il sera également déployé de nouvelles fonctionnalités qui vont permettre à certains contribuables, notamment ceux assujettis à l’impôt foncier, de payer leur impôt par le biais du téléphone cellulaire », a révélé Abdourahmane Cissé. Qui a souligné que le portail e-impot a pour ambition d’être une véritable vitrine de l’efficacité et de la qualité des services rendus aux contribuables-client.

A l’en croire, cette innovation va permettre au contribuable, de gagner du temps. Il a fait savoir à l’endroit des organisations professionnelles du secteur privé, que cet outil s’adresse dans une première phase, aux grandes et moyennes entreprises qui ont un chiffre d’affaires supérieur à 200 millions FCFA. Mieux, e-impot a été conçu pour faciliter les opérations de leurs entreprises avec les services fiscaux. « Adhérez-y massivement pour un partenariat gagnant-gagnant avec l’Administration. (…) J’exhorte l’Administration fiscale à faire bon usage de ce outil et à promouvoir dès après son lancement, son utilisation, auprès de l’ensemble des contribuables », a soutenu Monsieur Cissé.

Il convient de souligner que l’on accède à la plateforme à partir du lien suivant : https://e-impots.gouv.ci

Pour sa part, le Directeur général des Impôts, Ouattara Sié Abou, a annoncé que le client peut, avec cette solution, payer en ligne, ses impôts et ses taxes. « Comme avantages, il y a la modernisation de l’administration publique, la simplicité, la célérité, la sécurité », a précisé le Dg des Impôts.

Quant à Boni Alex, Chef du projet e-impot, il a présenté le portail dans ses détails. Il a relevé que tout part de la connexion du portail e-impots.gouv.ci auquel l’on peut accéder librement. Dans son intervention, Boni a signifié qu’après deux mois de fonctionnement du portail, pour sa phase pilote, allant du 25 janvier au 5 avril 2017, il a été enregistré 618 contribuables ayant payé un montant de plus de 35 milliards CFA par télédéclaration et 678 ordres de télépaiements par prélèvement pour un montant de 25 milliards FCFA. « En juillet 2017, cet instrument touchera les entreprises qui ont un chiffre d’affaires de 50 millions FCFA. Octobre 2017 sera choisi pour la généralisation de cet outil », a-t-il signifié.

Le Président de la cérémonie, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly s’est réjoui de la simplification du paiement des impôts. Pour lui, cette réforme est une référence en matière de dématérialisation et de modernisation de l’Administration, car elle œuvre à l’émergence d’une administration publique dont les procédures ne constituent pas un frein à l’épanouissement du secteur privé et des usagers de façon générale.
« C’est une innovation majeure qui va changer significativement la donne en matière de recouvrement des impôts et fera de la Côte d’Ivoire, au sein de l’UEMOA, l’une des pionnières en matière de collecte des impôts dans le télépaiement. Il contribuera à limiter les interventions humaines dans les opérations d’assiette, de recouvrement des impôts et de gestion du contentieux fiscal », a développé le Premier ministre.

Pour lui, le projet, est en phase avec les priorités du gouvernement et les orientations du Président de la République, Alassane Ouattara, pour le développement d’une administration publique moderne, efficace et performante. Gon Coulibaly a donc invité à la consolidation des acquis et à être à l’écoute du secteur privé.

 

Source: Ministère du Budget et du Portefeuille de l’État (budget.gouv.ci)

Mots-Clés

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Direction Générale des Impôts : le paiement des impôts se fait désormais en ligne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Assainissement et logements sociaux : Le Premier ministre découvre Ies réalisations

Sous la conduite du ministre de la Construction, du Logement,...

Fermer