Cyberdéfense : Lancement du concours Cyber West Challenge

En 2013, en Bretagne, est créé le Pôle d’Excellence Cyber (PEC) positionnant fortement notre Région au cœur de la Cyber Défense.

La Bretagne réunit des forces qui en font un territoire essentiel de la stratégie Cyber en Europe : des capacités R&D académiques dédiées, des grands groupes industriels, des formations de grande qualité, une présence de l’armée sur son territoire, un accompagnement permanent par les structures institutionnelles compétentes.

C’est dans cet environnement favorable qu’est née, à Lorient, l’idée d’un concours destiné aux start-up du domaine cyber (cyber sécurité et cyber défense), le CYBER WEST CHALLENGE (CWC).

Regroupant des partenaires prestigieux du domaine, tels que des industriels, des banques, des sites militaires morbihannais, l’Université de Bretagne Sud, le concours est porté financièrement par Défense Conseil International, SFLD (Société de capital investissement lorientais) et DCNS.

Ces 3 partenaires principaux apportent les fonds en forme de prise de participation au capital des start-up lauréates.

Audelor, la technopole de Lorient, est l’organisatrice du concours et elle pilote le projet. Le concours est animé par une directrice, Anne Le Hénanff.

Les autres partenaires du concours sont les suivants : Diateam, les Écoles de Saint Cyr Coëtquidan, ACE management, Thalès, DCNS, Vipe, Audelor, SFLD, Victanis, DCI, l’UBS, le Crédit Agricole du Morbihan. D’autres devraient rejoindre très rapidement le groupe des partenaires.

Les prix du CWC se traduisent par un accompagnement spécifique des start-up du secteur de la cyber défense en leur offrant un espace dédié et sécurisé permettant leur développement au plus proche des donneurs d’ordre (armée, DCNS, Thales, l’Université…). Le concours prévoit également, dans le cadre de son développement, de proposer aux porteurs de projets un espace spécifique favorisant l’émergence de start-up, en implantant une pépinière cyber à Lorient -Vannes autour de plusieurs points forts : un écosystème industriel, R&D, formation et militaire favorable et une situation géographique idéale.

Les candidats sont des personnes physiques ou des personnes morales présentant un concept ou un process innovant rentrant dans le thème du concours. Le dossier de candidature sera accessible sur le site internet du concours www.cyberwestchallenge.bzh dès le lundi 13 juin 2016.

Une dotation de 300 000 euros sera distribuée par les organisateurs du concours à 4 lauréats, leur offrant la possibilité de créer leur start-up, de bénéficier d’un hébergement d’un an gratuit dans une pépinière à Vannes ou Lorient et d’effectuer un voyage d’étude en Angleterre à l’université de Cambridge. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 30 septembre 2016.

Un comité d’experts, composé de DCI, des Écoles de Saint Cyr Coëtquidan, ACE Management, Victanis, DCNS, Audelor, Vipe, Diateam, Thalès, Ensibs, SFLD et d’autres partenaires experts à venir, étudiera les candidatures et présélectionnera les lauréats.

C’est le jury final qui attribuera les 4 prix. Composé de représentants institutionnels, de partenaires privés, d’élus, de partenaires financiers du concours, il veillera à récompenser les projets les plus innovants et à fort potentiel de développement dans le domaine de la cyber défense ou de la cyber sécurité.

Les critères de sélection porteront sur l’ensemble des mesures « à la fois techniques et non techniques » permettant de protéger les personnes et les matériels connectés à un réseau avec un objectif de disponibilité, intégrité, authenticité, confidentialité, mais également sur les aspects liés à la viabilité même du projet sous un angle financier, de potentiel de croissance, de création d’emplois ou encore de projets de développement…

La remise des prix aux lauréats se déroulera à Lorient en décembre 2016 lors d’une grande soirée de clôture.

Ce concours vise à favoriser l’émergence de start-up innovantes à fort potentiel dans le domaine cyber sur le territoire morbihannais. Au-delà des lauréats, des projets candidats non primés auront l’occasion de pouvoir être identifiés par d’autres structures (incubateurs d’entreprises, centre R&D, pépinières…) à même de les accompagner dans leur projet. Pour les candidats, ce concours se veut donc une opportunité de faire connaître leurs projets pour les faire exister.

Communiqué du CWC,  juin 2016

Source : Mer et Marine

Mots-Clés

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Cyberdéfense : Lancement du concours Cyber West Challenge”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Africa’s Pulse: la croissance économique de l’Afrique toujours plombée par la conjoncture internationale

Selon les dernières projections des économistes de la Banque mondiale,...

Fermer