Coopération économique : Abidjan et Washington se préparent à booster leurs échanges

Des opportunités existent en Côte d’Ivoire, il faut les saisir ».

Voilà ainsi résumée la démarche, le 5 décembre au Plateau, de Guy M’Bengue, Président de la Commission Affaire Internationale et Coopération de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI). Ce fin négociateur, par ailleurs Administrateur Directeur Général de l’Association pour la Promotion des Exportations de Côte d’Ivoire (APEX-CI), tentait, au siège du patronat ivoirien au Plateau, de convaincre la forte délégation américaine venue participer au forum économique de haut niveau Côte d’Ivoire- Etats-Unis d’une journée.

Ce rendez-vous auquel ont pris part, à l’ouverture, plusieurs membres du Gouvernement, vise à promouvoir les affaires et les investissements entre les secteurs privés ivoirien et américain à travers le Corporate Council on Africa (CCA). Ce forum marqué par des rencontres entre entreprises (B to B) est organisé par la CGECI et l’Ambassade de Côte d’Ivoire aux États-Unis d’Amérique. Environ une vingtaine d’entreprises américaines qui prennent part à cette rencontre aux côtés de leurs homologues s’intéressent à l’agro-business, l’agriculture, aux infrastructures, à l’industrie, l’énergie, la santé, au transport, à l’aviation, la maintenance aéronautique, le tourisme, aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). « Nous voulons faire de l’aéroport d’Abidjan un hub », explique le Ministre des Transports, Gaoussou Touré. Dans le cadre du renforcement de la flotte de la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire, le pays table sur l’achat de Boeing. C’est pourquoi le représentant du Gouvernement a invité les opérateurs économiques américains à se joindre au projet de « maintenance sur place » de ces engins, mais également à la réalisation de l’aéorocité, a « un projet cher au Gouvernement », dit-il.

A côté de ces initiatives, plusieurs autres projets phares ont été exposés à la partie américaine, notamment : la construction du parc d’exposition à Abidjan et de 10 marchés en Côte d’Ivoire, du Port sec de Ferké pour désengorger celui d’Abidjan, du terminal céréalier, le remblaiement et la viabilisation de la baie de Vridi-Port-Bouët, la création et de l’aménagement de nouvelles zones industrielles dans le pays.

Bien que la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis entretiennent d’excellentes relations, les autorités de ces deux pays, vu les potentialités économiques qui existent, estiment qu’il faut aller plus loin. Les Investissements Directs à l’Etranger (IDE) des États¬-Unis en Côte d’Ivoire sont estimés présentement à 134 millions de dollars (plus de 67 milliards de FCFA), quand la balance commerciale entre les deux pays est de quatre milliards de dollars (plus de 2.000 milliards de FCFA), tous échanges confondus.

 

Source : Fraternité Matin

Mots-Clés

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Coopération économique : Abidjan et Washington se préparent à booster leurs échanges”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
PND 2016-2020: le secrétariat technique a moins de deux mois pour sortir le document

Abidjan – Le secrétariat technique pour l’élaboration du plan nationale...

Fermer