Assainissement des finances publiques : Des outils de traçabilité des ressources de l’Etat validés

Un atelier de validation définitive des cahiers des charges fonctionnelles et techniques du projet d’interfaçage entre Aster/Sydam World et Aster/Guoar a eu lieu du 07 au 09 mai dans un hôtel à Grand-Bassam. Initié par le Don de Gouvernance et de Développement Institutionnel (DGDI), avec l’appui de la Banque Mondiale, cette rencontre de trois jours a été le lieu de soumettre les projets des cahiers des charges fonctionnelle et techniques de l’interface Aster/Sydam World et Aster/Guoar aux personnes ressources et utilisateurs dudit progiciel, recueillir les observations, amendements et demandes d’évolutions proposés, intégrer les observations, amendements et demandes d’évolutions retenus, et valider les cahiers des charges fonctionnelles et techniques de cet interface.

«Cet atelier de validation est le début d’un processus financé par le DGDI qui va aboutir à l’interfaçage des systèmes de gestion des Directions Générales des Douanes (DGD), du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) et des Impôts (DGI), afin de faciliter la transmission de données financières entre ces Directions», a signifié Bertin Akrou, Coordonnateur adjoint du DGDI, représentant Mme Yao Madeleine, Coordonnateur du DGDI. Il a exhorté les séminaristes, environ une quarantaine, à s’impliquer dans cette opération afin de sortir de l’atelier avec un document permettant un interfaçage réussi.

Au cours d’une conférence de cadrage, Sanogo Bafétégué, Inspecteur Général du Trésor, a indiqué que les «cahiers des charges validés feront office de contrat entre la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP), la Direction Générale des Impôts (DGI) et la Direction Générale des Douanes (DGD)». A travers une diapositive, Yapi, Chef du projet d’interfaçage a présenté l’importance de la réalisation d’une analyse fonctionnelle en relevant les compréhensions multiples et divergentes que les parties prenantes peuvent avoir sur un projet. D’où la nécessité et l’urgence, de l’avis de ce dernier, de réussir cette opération d’interfaçage.

Source : L’Inter n° 5074 du lundi 11 mai 2015, p.11

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Assainissement des finances publiques : Des outils de traçabilité des ressources de l’Etat validés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Secteur des fruits et légumes : L’Espagne veut accroitre la coopération avec la Côte d’Ivoire

En visite le 3 mars au terminal fruitier, au Plateau,...

Fermer