Education : un colloque sur les enjeux économiques de la mer ouvert à Abidjan

Un colloque situant les enjeux de la mer dans le développement économique de la Côte d’Ivoire s’est ouvert jeudi à l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan sur le parrainage du Professeur Bakayoko Ly Ramata, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Selon son représentant, le Directeur de cabinet, Pr Thiam Hassan, l’importance de ce colloque qui a pour thème principal « L’homme et la mer », réside dans le fait que la mer a été un défi pour l’ensemble de la communauté humaine. « Tout commence par la mer et fini par la mer. Elle fait tourner l’économie des Etats », a déclaré M. Thiam tout en espérant que les experts pourront ressortir les enjeux et les perspectives afin d’aider la Côte d’Ivoire à avancer vers l’émergence 2020.

Ce colloque organisé par l’institut des sciences anthropologiques de développement (Isad) et le réseau d’action et de réflexion (Rar) vient en prélude selon les promoteurs au « Festimer » qui est un vaste espace visant à réhabiliter les activités artistiques, touristiques et culturelles des peuples côtiers de la Côte d’Ivoire. « Nous voulons accompagner les actions du gouvernement par la présentation des enjeux économiques autour de la mer » a indiqué le président du Rar, Dr Vé Emile.

Cette rencontre d’échanges qui a lieu à l’amphithéâtre A du District d’Abidjan réunie des experts venus du Bénin, de la France, du Sénégal, du Togo et de la Tunisie. Elle prendra fin samedi par une excursion sur les sites touristiques Ehotilés d’Adiaké, sud-est de la Côte d’Ivoire.

 

Source : Abidjan.net

Mots-Clés

Articles que vous pourriez aimer...

0 Commentaire(s) sur “Education : un colloque sur les enjeux économiques de la mer ouvert à Abidjan”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de Serendipité

Lire plus :
Banque africaine de développement : Le programme du Dr AKINWUMI ADESINA

Le 28 mai, le Nigérian Akinwumi Adesina, obtenait 60% des...

Fermer